Le marathon des sciences

By | 09/08/2010

J’ai eu l’immense honneur d’être invité au marathon des sciences, dans le cadre des 20 ans du festival d’astronomie de la ferme des étoiles, à Fleurance.

Le programme était extraordinaire: douze conférences de midi à minuit, des conférenciers tous plus passionnants les uns que les autres, devant plus de 300 personnes qui ont joué le jeu, et sont restées jusqu’au bout !!!

Quel plaisir d’entendre Jean-Marc Lévy-Leblond nous parler, en introduction, des paradoxes actuels (par exemple, jamais la science n’a autant généré de connaissances nouvelles, et pourtant les fausses idées comme le créationisme sont très répandues..).

Puis Cédric Villani nous a fait partager son enthousiasme pour les mathématiques (le métier le plus intéressant, selon certains sondages).

Marc Lachieze-Rey nous a présenté avec brio les deux grandes théories que nous avons du mal à unifier, la théorie de la relativité, et la théorie quantique.

Stéphane Sarrade a remarquablement présenté les nouveaux outils de la chimie verte; au passage, j’ai appris que les femmes étaient plus sensibles au vin bouchonné que les hommes !

Bernard Dupré qui dirige l’observatoire du Pic du Midi, m’a fait froid dans le dos avec l’évolution du CO2 : la planète est vraiment en danger… Mais une conférence brillante.

Gérard Berry nous a présenté de superbes applications du numérique dans plusieurs domaine, dont le médical (ah, le coeur de l’enfant simulé après l’opération..).

Jean-Michel Courty a montré à quel point la mécanique quantique est utilisé au quotidien (enfin un conférencier qui évite de parler du paradoxe du chat…); et pourquoi c’est elle qui fait que l’on ne s’enfonce pas dans le sol.

Jean-Louis Fellous nous a fait une liste intéressante de satellites d’observation de la terre, et a confirmé le drame du CO2 (le niveau aujourd’hui est trois fois le maximum des 700.000 dernières années…).

Jean-Claude Ameisen a replacé Darwin dans le contexte historique de l’époque (Darwin a attendu longtemps avant de publier ses résultats, tout comme Galilée, d’ailleurs), une conférence d’une intelligence rare par un homme passionant.

Pascal Picq a réussi le chef d’oeuvre de montrer les analogies entre les formes sociales des singes, et les notres (les chimpanzés sont en réseau, les macaques sont en hiérarchie… Billaut tu vas aimer !); et quel plaisir de découvrir un paradoxe : Cro-Magnon et Neandertal ont co-existé ! Merci Pascal, tu es top.

Et, cerise sur le gateau, Michel Puech nous a fait un remarquable plaidoyer pour que nous reprenions la main, pour que nous arrêtions de nous soumettre au fatalisme, car il est temps de le faire !

Les vidéos seront bientôt disponibles sur le site du festival.

Et puis, quel bonheur de faire de l’observation astronomique le soir, avec de superbes téléscopes, et des jeunes totalement enthousiastes qui nous ont montré quelques objets du catalogue de Messier; le ciel profond dans un 620mm, c’est quelque chose !

Un immense merci à Bruno Monflier et à Roland Lehoucq pour avoir organisé ces évènements, qui continuent jusqu’à la fin de la semaine avec des ateliers à ne pas manquer. Et merci à Marie pour ses délicieux repas à la ferme des étoiles !

Voici ma modeste contribution.

 

17 thoughts on “Le marathon des sciences

  1. clovis simard

    Bonjour,
    Vous trouverez ci joint l’adresse de mon Blog ( fermaton.over-blog.com). Votre visite de mon site est fortement appréciée.
    C’est une théorie mathématique de la conscience reliant très bien Art-Sciences-Mathématique-philosophie-spiritualité-sports.

    La page Champagne marathon présente l’aspect mathématique du marathon.

    Cordialement

    Dr Clovis Simard

    Reply
  2. Stéphane SARRADE

    Merci pour ce compte rendu qui reflète bien la richesse des sciences et des sujets abordés, et aussi pour les compliments reçus au passage…
    Bravo à Cedric Villani pour sa médaille Fields et il donne vraiment envie de faire des Mathématiques!!!

    Reply
  3. Pingback: Olivier MALE

  4. Pingback: Sidy Seye

  5. Pingback: Sidy Seye

  6. Pingback: Sidy Seye

  7. Pingback: Pierre-Yves

  8. Pingback: Pierre-Yves

  9. Pingback: wullon TTimes (all)

  10. Pingback: wullon TTimes (all)

  11. Christian H.

    Je n’ai qu’un mot à dire : waouh !! ça donne envie !!

    Et je vais aller voir les vidéos dès que possible.

    Dans le même ordre d’idées : http://www.ted.com/

    Si vous ne connaissez pas encore, passionnant aussi !

    Reply
  12. Pingback: Francois Druel

  13. Pingback: Frédéric Therrien

  14. serge

    ben oui, c’est parce que les électrons refusent de te laisser de la place !

    Reply
  15. Pierre

    En tout cas ça donne envie d’y aller, merci pour ce super compte rendus. ;)

    Pierre

    Reply
  16. Xavier

    Alors ça ! C’est grâce à un principe de la mécanique quantique que l’on ne s’enfonce pas dans le sol ?
    Moi je croyais que c’était un principe de base de méca traditionnelle appelé Principe Fondamental de la Statique…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *