L’Internet en danger ?

By | 03/03/2010

C’était trop beau. Les gouvernements de tous bords, indépendamment de toute tendance politique, ne comprennent pas plus Internet que beaucoup de patrons de grandes entreprises traditionnelles. Et lorsqu’on ne comprend pas quelque chose, la réaction la plus simple est de l’éteindre.

Internet véhicule des valeurs communautaires, et la force du réseau s’oppose à la hiérarchie, aux lobbys. Comme je l’ai déjà écrit dans ce blog, jamais la phrase de Napoléon n’a été aussi forte : « Le commerce unit les hommes; tout ce qui les unit les coalise; le commerce est donc nuisible à l’autorité ». Ce brave Napoléon, qui a vendu le quart du territoire Américain, et avec, le contrôle des gués du Mississippi, donc le blocage de l’expansion Yankee, pour un million de dollars, lui permettant de financer ses campagnes Européennes qui furent un échec total. Quel homme admirable, ce Napoléon…

Alors voilà, déjà il y a le débat sur la gouvernance de l’Internet, les Européens voulant la confier à l’ONU. Or, dans cette gouvernance, il y a un sujet sensible : le DNS. Un éclatement du DNS signifierait plusieurs Internet, et le réseau planétaire disparaîtrait. Déjà, Poutine a demandé à la Douma de plancher sur un DNS propre à la Russie, afin de pouvoir taper des adresses en Cyrillique. Mais voilà que les Chinois ont déjà ça depuis 2006 ! C’est encore plus efficace qu’un pare-feu…

Plus près de chez nous, la LOPPSI (je sais, ce n’est pas le site officiel, mais c’est ce que google ramène en premier; wikipedia en deuxième, et ce site en troisième), mais surtout l’absurde décision de l’Italie de superviser les vidéos sur les sites web.

Et voilà la cerise sur le gateau: l’Union Européenne projette de forcer les sites web de commerce électronique à avoir au moins une boutique physique ! Et en plus, c’est au nom de la concurrence que ce projet est lancé… Quelle farce !

Internet est un outil magnifique, mais fragile. Il appartient au patrimoine de l’humanité, il a été construit par des pionniers, qui avaient un idéal. Cet idéal devient une réalité. Il ne s’agit pas, une fois de plus, de rendre le monde meilleur, il s’agit juste de nous aider à nous adapter aux changements de l’environnement. Internet est justement l’outil idéal pour réaliser cette adaptation. Pourquoi ? Parce que le réseau est plus résistant que la hiérarchie dans un monde à la complexité croissante. Lors du 11 septembre, lors du tremblement de terre en Haïti, Internet seul a résisté au stress. Les entreprises en réseau sont plus performantes que les gros mastodontes hyper hiérarchisées. Et les salariés proches du terrain se mettent justement en réseau pour être plus efficaces, comme l’illustre le magnifique forum des enseignants du primaire.

Alors, il ne reste plus qu’une chose : la formation. C’est mon combat au quotidien : former les individus à comprendre Internet, ses enjeux, la transformation du monde qu’il induit et accompagne. Et je n’ai eu jusqu’à maintenant qu’à me féliciter de l’ouverture et de l’écoute des dirigeants de PME, des étudiants, des quidams, avec qui j’ai eu le plaisir de partager ma vision.

J’aimerais tellement que nos hommes politiques, nos leaders, nos PDG, nos têtes pensantes, aient l’humilité de se former à Internet. S’ils comprenaient, ils seraient plus performants, plus estimés par leur élus. On arrêterait de manger des tranquillisants, on travaillerait plus efficacement, on arriverait à mieux combiner vie personnelle, vie familiale, vie professionnelles; trois facettes de nous-même tellement imbriquées. C’est toute la refondation d’une systémique qui est à faire. Et la bonne nouvelle, c’est que l’outil Internet arrive à point nommé pour nous y aider.

A condition d’apprendre à s’en servir.

 

14 thoughts on “L’Internet en danger ?

  1. Stan

    Bonjour ! Je viens de tomber sur se site qui date dejà de 3 ans ! Celà fait 1an que je suis tombé dans le terrier du petit lapin blanc , étant fan d aristes humouristique qui actuellement ne me font plus rire du tout ! C est dieudonné qui m a ouvert la porte , connaissant le personnage je ne comprenais pas les attaques le désignant comme raciste ! Et là ! Eclaircie total , prise de conscience …. etc . J ai eu du mal à vouloir internet comme tout le monde , n y voyant qu’un systeme de jeux ou de tchat et autre oisiveté , que du contraire gràce a vous mon instruction commence ! Dans l’horreur certe , mais ainsi est notre monde . J’ai 41 ans , 2 enfants 18 et 21 ans est c’est surtout pour eux que le pire est à venir ! comment leur expliqué sans vouloir les heurtés dans leurs avenirs ? Ecxusé moi de l’ortographe est autre faute gramatical si c’est ainsi qu’on l’ecrit , car cela fait 22 ans que j’ai quitté les bancs scolaires . Merci à vous !

    Reply
  2. Pingback: Censure, filtrage d'Internet Ici et ailleurs by objectifmars - Pearltrees

  3. Pingback: Menaces sur internet by stanjourdan - Pearltrees

  4. Pingback: Menaces by lolole13 - Pearltrees

  5. Pingback: vrac : articles by c.c. - Pearltrees

  6. Pierre

    Les autorités gouvernementales on toujours censurés, même en démocrate il y a toujours un part de dictat des partis dirigeant pour former le peuple selon un certain modèle contrôlable. Internet est très dangereux pour le contrôle qu’exercent les gouvernements sur leurs citoyens car c’est le libre échange d’informations. On comprend bien qu’ils essayent de le contrôler par des voies détournées, progressivement, une manière de censurer discrètement qui n’est remarqué que par un petit nombre d’expert du web. En parler largement est une excellente chose pour qu’un plus grand nombre soi conscient.

    Reply
  7. Serge

    je ne tape pas du tout sur Sarko, je pense aussi que le considérer comme un méchant qui veut tout surveiller n’est pas du tout productif (je crois au modèle coopératif, celui de l’Internet :-), et ma référence au mouchard est simplement d’ordre technologique, pour montrer qu’il est possible d’introduire, dans Internet des structures de contrôles.

    Ce qui me gêne beaucoup, c’est quand le décalage entre des lois qui n’ont d’autres objectifs que de répondre à des lobbys du passé sont contradictoires avec l’évolution de nos environnements. C’est ce qui se passe dans le monde des entreprises où les salariés, qui sont loin d’être idiots, ont compris que le mode réseau est adapté à l’évolution du monde, mais où leur hiérarchie les forcent à travailler selon l’ancien mode, tout en leur demandant d’être plus productif. Voilà où est la consommation de tranquillisant : en caricaturant (à peine), le chef dit « sois plus performant », le salarié dit « alors pour travailler plus efficacement je dois me mettre en mode collaboratif, et en réseau » et le chef dit « tu n’es pas là pour discuter structure, et tu dois obéir à mes ordres ». Les psychanalystes le disent : la schizophrénie vient d’une injonction paradoxale, sur laquelle on rajoute l’interdiction d’exprimer le paradoxe et la contradiction qu’il contient.

    Je ne parle ni de bonheur ni de solution à nos problèmes, je ne fais que de parler d’adaptation à l’environnement… Dans un style, je le reconnais, parfois rapide et elliptique !

    Merci
    Serge

    Reply
  8. Clément

    J’oubliais une chose. Ce que j’ai dit sur wikipedia est loin de s’appliquer seulement en France et s’applique aussi à l’étranger (au moins en Irlande ou j’ai eu la chance d’étudier ;) ).

    Reply
  9. Clément

    Merci Serge, à en juger par ta réponse tu as l’air d’être quelqu’un d’ouvert d’esprit et d’ouvert à la critique, ce qui est bien dans des débats ou on prend souvent de haut les gens qui ne bloguent pas depuis des générations. C’est très appréciable (j’avoue que mon commentaire était volontairement provoquant, et peut être même un peu insultant, je m’en excuse ;) )!

    Certes Internet n’est pas une invention militaire, ce que je voulais dire, c’est qu’il a été financé au début par département de la défense des USA. Je voulais éviter qu’on catégorise internet comme un projet hippie! Ensuite le développement d’internet, au moins au niveau des infrastructures s’est fait par des investisseurs privés, justement comme tu le dis dans les années 90.

    Sur les employés en réseau je vois mal comment Internet pourrait réduire la consommation de tranquilisant des employés, même si je comprends parfaitement l’utilisation d’internet dans le middle management.

    Sur Loppsi, j’avoue mal connaître la loi (un ami m’a fait remarquer à juste titre que je m’y connaissais bien moins que toi sur le sujet de l’Internet cependant je pense avoir le droit de donner un avis!), mais si les RG on le droit de poser un mouchard sur un téléphone dans un but de protection, d’ordre public et patati et patata, je ne vois pas pourquoi on aurait pas le droit de poser des mouchards afin de renseignements sur des personnes présentant un danger pour la société.

    Alors BIEN SUR tout cela met en danger la liberté d’expression, mais je ne crois pas à un Etat policier qui contrôlerait tous les citoyens dans un contextes ou ce genre de chose est très vite détecté, et ou le nombre de personnes connectées à internet rend très vite en pratique ce genre de contrôle donc de limitation du respect de la vie privée et donc de la liberté d’expression impossible (je ne crois pas aux théories du complot du méchant Sarkozy!). Thomas Jefferson disait qu’un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre. Moi je pense qu’on peut raisonnablement concilier les deux. Un internet complètement dérèglementé et hors la loi (c’est à dire zone de non droit) serait pour moi la pire des choses).

    Sur Internet divisé en zones, ce que je voulais dire, c’est que rien ne sert de tapper sur Sarko, des pouvoirs publics trop conservateurs ou un Europe réfractaire à un Internet libre, si c’est la Chine ou la Russie qui décident par des mesures contraignantes (ou de fait comme tu disais pas l’utilisation de l’alphabet cyrillique) d’isoler « leurs » internet de l’Internet. Ces pays ne sont pas des démocraties au sens ou on l’entend, et donc il faut être patient d’une part, et ne pas mettre un espoir démesuré dans Internet qui reste pour moi un outil de démocratie et de transmission de l’information très efficace, mais est loin d’être la solution à tous nos problème comme beaucoup d' »internetistes » semblent le croire!

    Merci encore pour ta réponse!
    Clément

    Reply
  10. Serge

    Bonjour Clément,

    l’Internet n’a pas du tout été inventé par des militaires, il ne faut surtout pas comprendre l’Internet comme un processus causal, vous n’avez pas compris. Quand aux investisseurs, ils ne sont arrivés que dans les années 1990, justement avec Al Gore qui a ouvert l’Internet. Je suis en train d’écrire ça, ça tombe bien, je vais le publier ici. Merci pour l’occasion.

    Les tranquillisants ? Mais si le management des entreprises changeait, si l’on profitait d’Internet pour mettre les salariés en réseau, et surtout développer l’intelligence collective plus que la pression du middle management, le rapport au travail serait meilleur. L’illustration se trouve dans le modèle Lippi, cf. mon post et celui de Billaut sur ce sujet. Et merci d’inverser votre question : ce sont les entreprises en réseau qui sont plus performantes, pas les mastodontes. Le modèle Lippi en est une excellente illustration.

    Internet divisé en zones ? Mais les Chinois l’ont bien fait, eux… Ce n’est qu’une forme de censure comme une autre. Ce n’est pas facile, mais il suffit d’aller filtrer tous les points d’entrée. La LOPPSI qui autorise la mise à disposition d’un mouchard sur un PC individuel, vous en dites quoi ?

    Enfin, que les universitaires (français) n’admettent pas wikipedia ne me surprendrait guère. C’est cohérent.

    Merci
    Serge

    Reply
  11. Clément

    Sympa pour Napoléon (il a juste inventé le droit qu’on connaît en Europe continentale mais à part ça, c’est une tâche!)! Et pour reprendre ce que Napo dit, le commerce est en effet nuisible à l’autorité Etatique puisqu’avec le commerce l’économie ne s’exerce pas que dans les frontières du pays, donc hors de portée de l’Etat, c’est simple à comprendre, pourtant le type a l’air d’avoir du mal. On peut aussi considérer que le commerce adoucissant les moeurs (selon montesquieu, peut être considéré comme moins débile par le blogueur…), les fonctions régaliennes de l’Etat (Police, Justice, Défense) s’en trouvent réduites (en bref, il y a 200 raison pour expliquer cette phrase).

    « s’ils (les hommes politiques) comprenaient, ils seraient plus estimés par leurs élus, on arrêterait de manger des tranquilisants » ça veut dire quoi cette phrase?

    « Les gros mastodontes sont plus résistants que les entreprises en réseau » Et quelle théorie ou donnée empirique nous vaut cette magnifique déclaration péremptoire? …

    Après le fond est bien, évidemment il ne faut pas qu’internet soit divisé en zones (mais ça le gros malin du blog ne comprend pas que ça n’est pas dépendant de sarko ni de l’union européenne), sinon on perdrait une grande part de son intéret interculturel, et forcer les entreprise à avoir un autre circuit de distribution est un peu bizarre même si ça pourrait avoir un certain sens (même si pour comprendre pourquoi cette loi est votée, il faudrait avoir un blogueur moins partial)!

    Donc oui pour le fond, mais qu’est-ce que c’est partial (jusqu’à l’absurde dans l’utilisation des arguments), et mal écrit. Rien que dans la phrase « internet a été développé avec un idéal, par des pionniers ». Il faut que le mec aille réviser l’histoire d’internet: l’Internet a à la base été développé pour l’armée comme beaucoup de technologies, des investisseurs ont ensuite financé son développement infrastructurel, certainement pas dans un but philantropique! alors il faut arrêter de fumer du cannabis!

    Et Olivier Margerand, je trouve ça assez pathétique de comparer les tentatives de régulation d’internet aux autodafés des nazis… Et pour l’histoire de wikipedia, tu pourras dire à ton interlocuteur que sa question était tout à fait pertinente, et c’est pour cela que les informations de wikipedia (comme toute information d’ailleurs), doivent être prises avec un certain recul, et c’est pour cela qu’une source de wikipedia n’est pas admise dans un document universitaire, scientifique ou professionnel.

    Alors je veux bien que vous défendiez les positions d’un internet libre, mais par pitié faite le bien, donnez des informations pertinentes (Napoléon…) et moins partiales, vous gagnerez en crédibilité (et non en débilité (une touche d’humour pour la fin ;)). Parce que je suis de votre coté, et que ça me gêne de lire des âneries pareilles!

    Reply
  12. Olivier Margerand

    Merci, Serge.

    Je pense que cette réflexion est à rapprocher de la matière qu’on appelle à l’école « philosophie ».

    J’ai du mal à croire qu’on puisse faire quoi que ce soit contre cette révolution : on connaît les autodafés des Nazis mais cela a-t-il durablement empêche la diffusion de l’information, de la culture ?

    Et en même temps, le réseau a besoin d’infrastructures, d’éléments de diffusion indépendants. Alors c’est vrai que les lois peuvent rapidement mettre le réseau à mal.

    Peut-être, un jour, lancerons-nous des satellites communautaires pour un réseau libre. Un peu comme Wikipédia pour la connaissance.

    Quelqu’un m’a demandé, dans un séminaire il y a 2 semaines : « mais Wikipédia, si tout le monde peut le modifier, comment ça se fait que ça soit toujours bon ? »

    Reply
  13. Damien Jordan

    Très beau sujet!
    Il y a effectivement un problème réel et concret qui est celui de l’éducation. Ayant déjà constaté la passion palpable qui anime vos cours et vos conférences, je serrai prêt à parier sur l’issu du combat Serge VS les ignorants d’internet ;)

    Bon combat et bonne continuation !

    Reply
  14. Gilles M.

    Très bon texte et excellente mission que tu t’es donné la.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *