le marché du « serious game »

By | 03/12/2009

Voici un slideshow intéressant, fait par Eliane Alhadeff, qui est une spécialiste des serious game. Son blog est ici.

Il montre des chiffres de l’ordre de plusieurs milliards de dollars. Ceci n’est pas étonnant: entre l’empreinte carbone, le virus H1N1, et la crise économique, tout ce qui peux diminuer les transports est le bienvenu. Ceci dit, adopter une approche serious game dans l’entreprise nécessite un changement radical de mentalité: le management doit comprendre que tout apprentissage est collaboratif, et d’ailleurs que l’entreprise de demain sera en mode coopératif, et plus du tout en mode compétitif.

Alors, si les serious game peuvent y contribuer, ce sera parfait !!

Au passage : je suis dans un des projets de l’appel d’offre NKM, « la fabrique a serious game », avec ingenium en chef de file. L’objectif est de réaliser une usine à serious game open source.

Et sinon, je suis toujours désespéré de ne voir aucun économiste français s’intéresser aux mondes virtuels. Nous sommes en phase terminale pour le numéro spécial du Journal of Virtual World Research sur ce sujet, et je n’ai trouvé ni postulant ni reviewer. Dommage, il y aura des articles très intéressants !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *