Australie Jour 1

By | 02/03/2009

Difficile de faire un blog, surtout que Billaut vient de publier le sien et que Olivier ne manquera pas de le faire !

Alors, plutôt que de refaire de l’analytique, voici mes premières impressions à chaud :

1) Gros problème avec le haut débit. Quand on entend dire que le triple play n’existe pas, et qu’un package internet plus téléphonie c’est 200 euros par mois, on peut se dire qu’il y a un vrai problème. Surtout qu’en Australie, un premier ministre dure 2,5 ans à 3 ans. Du coup, Billaut n’a plus qu’à voir au-dessus, i.e. la Reine d’Angleterre, pour faire passer des messages durables.

2) Ils ont des structures d’innovation qui rappellent un peu les PCRD, les programmes Européens de Recherche tels que je les ai connu dans les années 90, mais avec des mécanismes plus modernes, avec des structures d’incubation assez développées, qui ressemblent aux nôtres.

3) En fait, des incubateurs qui ressemblent « presque » aux nôtres. Car ce sont les universités ici qui drivent l’incubation. Elles investissent dans les structures propres à incuber, et surtout elles font énormément de coaching sur les chercheurs sur l’art et la manière de diriger une entreprise très tôt dans le process.

4) Ils se présentent tous comme un pays « Test ». L’Australie est trop petite, avec ses 20 millions et quelques habitants. Donc le pays intérieur est un test pour vendre, dans deux directions : l’Asie et les Etats-Unis. Ils sont même prêts à proposer aux start-up étrangères de venir ici pour tester leurs produits, c’est dire…

5) Ils ont le même problème que nous sur les ingénieurs : -50% entre 2001 et 2008 dans les technologies de l’information. Alors, ils font des expériences, comme envoyer des étudiants faire des stages d’été de création de sites web pour des causes caritatives !

Après cette synthèse, voici deux petites photos en complément :

Olivier interviewant Graham Stevens, directeur de l’ATP

ausw2bl02

Et surtout, lors de la croisière : Billaut avec Kate Carruthers, une des plus connues bloggeuse Australienne !

ausw2bl03

Un dernier petit message, qui amusera Billaut : les Australiens se présentent comme « le pays d’en bas » (down under). Lui qui ne parle que de la france d’en bas !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *